Je travaille aux US

Je travaille aux Etats-Unis, mais je ne suis pas salarié.

J'ai arrêté de cotiser pour ma retraite en France.

Est-il possible de recommencer à cotiser? Est-il possible de rattraper les années perdues pour lesquelles je n'ai pas cotisé en France?

Il est devenu très difficile de racheter des années et c'est fort peu rentable.

En plus, n'oubliez pas que, grâce à la convention entre la France et les USA, les temps de travail dans chaque pays se cumulent pour obtenir les trimestres nécessaires pour toucher votre retraite.

Envisagez plutôt de vous constituer une retraite par capitalisation (assurance vie) ou un autre moyen d'épargne

Je ne suis pas salarié mais installé à mon compte.
Si je viens aux Etats-Unis et que j'y travaille pour peu de temps, comment cela se passe-t-il pour ma retraite?

Le régime des non salariés concerne tous ceux qui sont artisans, professions libérales, industriels, commerçants et artistes.

Quand vous décidez de partir aux Etats-Unis, vous avez comme les salariés le choix entre le détachement et l'expatriation.
Vous pouvez choisir le détachement si vous exercez habituellement votre profession en France et que vous venez aux Etats-Unis pour une mission ou un projet à court terme.
Dans ce cas, la convention prévoit que vous êtes exempté de l'affiliation à la Social Security américaine pendant deux ans.

Vous pouvez aussi être exempté de l'affiliation à la Social Security lorsque vous travaillez à la fois en France et aux Etats-Unis, que votre activité principale est en France, et que vous ne travaillez pas plus de 183 jours par an aux Etats-Unis.

Dans ces deux cas, vous choisissez de continuer à relever de la Sécurité Sociale française au titre du régime obligatoire pour l'ensemble des prestations sociales (maladie, vieillesse, accidents du travail etc.).
Vous devez vous engager à payer vous même l'ensemble de vos cotisations sociales en France aux différentes caisses professionnelles dont vous relevez pour chaque risque.
Calculez bien si ce n'est pas plus intéressant de cotiser au système de retraite des US quin'est pas par répartition mais par point acquis.

Pour établir l'exemption au regard du régime vieillesse américain, procurez-vous unimprimé SE 404/2 auprès de votre caisse de Sécurité Sociale en France.
Vous devez avoir cet imprimé avec vous aux Etats-Unis et en agrafer chaque année une photocopie à votre "tax return" américain.

Vous pouvez aussi choisir tout de suite le régime de l'expatriation.
Dans ce cas, vous ne payez plus rien à l'Assurance Vieillesse en France, mais vous devezpayer les cotisations vieillesse Social Security américaine et cela comptera pour votre retraite quel que soit le temps travaillé aux USA, grâce à la convention franco-américaine

Je travaille aux Etats-Unis, mais je ne suis pas salarié.

Puis-je continuer à cotiser pour ma retraite en France?

Vous avez choisi d'être expatrié et vous relevez obligatoirement de l'Assurance Vieillesse américaine. Vous allez donc payer des cotisations à la Social Security.

Pour votre retraite en France, vous pouvez continuer à cotiser volontairement à votre caisse professionnelle habituelle.

Tout est regroupé sur un site

Nous vous conseillons aussi de consulter le site du Régime Social des Indépendants (RSI).

Pour ceux qui commencent leur activité indépendante à l'étranger, il est possible que votre caisse vous demande de vous affilier dans les deux ans du début de cette activité.

Certains régimes exigent également que votre adhésion volontaire porte sur l'ensemble des risques vieillesse, invalidité et décès.
Les différentes Caisses peuvent aussi vous imposer de souscrire à une assurance complémentaire.

Pour les artistes le régime est peu favorable aux expatriés. Il faut les contacter directement et soumettre votre dossier, ils décideront au cas par cas si vous pouvez continuer à cotiser volontairement:

Association pour la Gestion de la Sécurité Sociale des Artistes, 21 bis rue de Bruxelles, 75009 Paris, tel (1) 48 78 25 00, fax (1) 48 78 60 00.