Partir, vivre, travailler aux USA

Ce qu'il vous faut savoir

Vous allez trouver le visa qui convient le mieux à votre situation sur la colonne à gauche.
Mais avant, LISEZ ce qui suit.
C'est important.
Pour entrer aux Etats-Unis ou pour y travailler, il faut un visa.
Pour les touristes de certains pays, dont la France, une exemption de visa suffit (visa waiver) pour un séjour sans travailler de moins de 90 jours.
Le moindre faux pas en matière d'immigration peut couter très cher.
En comprenant les grandes lignes, vous saurez plus facilement vous orienter dans cette jungle mais n'espérez pas vous débrouiller tout seul, sauf peut-être pour les visas B, J et F.

L'immigration, est encore une fois, compliquée et pas toujours bien logique.
Il faut des dossiers très élaborés, bien documentés et seul un avocat spécialisé en immigration américaine et expérimenté peut vous aider.
Mais savoir où vous allez et ce que vous pouvez espérer, peut vous faire gagner du temps et de l'argent.

Il y a un système de quotas par pays pour les cartes vertes en dehors des " immediate relatives " soit parents, enfants et époux(se).
Un pays ne peut avoir plus de 7% des cartes vertes totales et il y a aussi des quotas par catégories de visas.

Les grands principes

  • Si vous voulez travailler pour une société, ce n'est jamais vous qui puissiez demander le visa (à l'exception de la loterie). Vous devez donc avoir un employeur (une exception très rare, quand même : les personnes d' "extraordinary ability " pour la carte verte ).
  • Pour certains visas, comme le visa O, vous pouvez créer votre société et vous sponsoriser vous-même.
  • Il est relativement facile de trouver un employeur mais beaucoup plus difficile de trouver un employeur qui accepte de faire les formalités pour vous procurer un visa.
    C'est long, coûteux et il faut beaucoup de " paperasses ".
    Cela décourage la plupart des employeurs.
    Ce qui signifie que pour avoir un visa de travail, on doit avoir un employeur et pour avoir un employeur on doit avoir un visa. Eh oui !
    Rien en matière d'immigration n'est simple et n'est fait pour vous être agréable.
    Les Etats-Unis donnent des visas uniquement parce qu'ils en ont besoin et pas pour vous plaire.
    Les visas d'investisseurs (E) ne nécessitent pas d'employeurs, évidemment, puisque ce sera vous l'employeur mais demandent beaucoup d'argent.
  • Vous avez souvent interêt, surtout pour des raisons de rapidité, de demander que votre visa vous soit délivré dans le pays de votre résidence.
    Pour les Français, ce sera à Paris.
  • Vous gagnerez ainsi parfois plusieurs années par exemple pour les cartes vertes.
    Votre employeur, si votre visa est " approved " par l'INS, va recevoir un formulaire I-797.
    Si vous avez demandé à ce que votre visa vous soit délivré à Paris, vous raccourcirez, parfois beaucoup, le temps écoulé entre l'approval et la délivrance (pending period).
    Pour certains visas, il est obligatoire que le visa soit délivré dans votre pays d'origine.
  • Vous ne pouvez plus rester illégal(e) sur le sol des US.
    En effet, depuis la loi de 96, être " sans papiers " aux US est considéré comme un " crime ", au sens américain du terme, c'est à dire un violation très grave de la loi fédérale.
    En effet sans visa, il n'est plus possible d'obtenir un numéro de Social Security, de passer son permis de conduire, d'ouvrir un compte courant dans une banque et on risque à tout moment d'être expulsé (removed) même si on est arrêté pour une simple infraction de la route.
    Tout séjour qui dépasse de 6 mois l'autorisation légale entraîne un refus de revenir aux U.S. pendant 3 ans et si vous dépassez d'un an, vous êtes interdit de séjour pendant 10 ans.
    Si vous dépassez, même d'un jour, votre séjour légal, vous ne pourrez plus obtenir le moindre visa.
    S'il y a fraude à l'immigration, vous pouvez être à jamais interdit de séjour aux USA.
    Pour les bénéficiaires du visa-waiver, les pénalités sont encore plus strictes et aucune dérogation n'est tolérée si on dépasse les 90 jours.

N'oubliez jamais que, quel que soit votre visa, les agents de l'immigration aux frontières ont tout pouvoir pour vous laisser rentrer ou non.

Méfiez-vous vraiment de ceux qui vous promettent une carte verte car ils ont des "connections" avec l'immigration.
Ils vous promettent un travail et une carte verte en 2 mois. C'EST IMPOSSIBLE. Ce sont, bien sûr, des escros.
Ils vous demandent, après un certain temps, de l'argent parfois c'est pour vous réserver un appartement, d'autres pour payer leurs intermédiaires.
Parfois, ils vous donnent une carte verte, fausse bien sûr, mais très bien imitée.
Si jamais vous l'utilisiez, c'est la prison directe.
Nous en connaissons beaucoup qui, hélas, n'ont pas crû nos avertissements et ont préféré rêver...