Vivre et Travailler aux USA

tout sur les différents visas non immigrants et Immigrants: la carte verte


Faites très attention à votre visa.

Les Américains n'ont aucune indulgence

Tour d'Horizon

On peut vivre 3 mois aux US sans visa et sans travailler, si on est citoyen d'un pays bénéficiant du "visa waiver".

On peut travailler en obtenant un visa non-immigrant qui sera par définition temporaire

On peut vivre et travailler aux US d'un façon permanente en obtenant la fameuse carte verte.

Les visas aux US sont très compliqués et cela ne s'arrange pas.

Depuis septembre 1996, on ne peut plus vivre aux États-Unis illégal et passer entre les mailles du filet devient de plus en plus difficile et risqué.
En effet, il n'est plus possible d'obtenir un numéro de Social Security, de passer son permis de conduire, d'ouvrir un compte courant dans une banque et on risque à tout moment d'être expulsé même si on est arrêté pour une simple infraction de la route.

En plus, on ne peut plus obtenir aucun visa sur place sauf en cas de mariage.

Maintenant l'employeur est obligé de vérifier sur une base de données la véracité de vos papiers.
Les contrôles se font de plus en plus sévères et les amendes pour les employeurs très lourdes.
Tout séjour qui dépasse de 6 mois l'autorisation légale entraîne un refus de revenir aux U.S. pendant 3 ans et si vous dépassez d'un an, vous êtes interdit de séjour pendant 10 ans.

La manière la plus courante pour les Français d'entrer aux U.S. est... de ne pas avoir de visa.
Cela s'appelle le "visa waiver" ou l'exemption de visa.

C'est le papier vert que l'on vous remet dans l'avion, tamponné avec une date maximum de départ lorsque vous passez la frontière.
Depuis 1990, tous les Français qui se déplacent pour un voyage d'affaires ou de loisirs de moins de trois mois se trouvent dispensés de visa et n'ont donc plus aucune formalité à accomplir.

Il faut quand même, avant de partir, faire l'inscription du ESTA
Cette dispense peut être source de difficultés pour ceux qui voudraient rester plus longtemps.

En effet, il est impossible de demander une prolongation de séjour ou de déposer une demande de visa non-immigrant en restant sur place.
Ceux qui sont entrés aux États-Unis sur cette dispense de visa doivent impérativement quitter le territoire américain avant la fin des 3 mois (90 jours exactement) autorisés. 

Vous ne pouvez évidemment pas travailler.

Séjourner même sans travailler

Même si vous n'avez pas l'intention de travailler, par exemple vous êtes à la retraite, vous ne pouvez pas séjourner aux U.S.A plus de 90 jours sans visa.

Même si on ne veut pas gagner d'argent, il est impossible de s'y installer sans visa adéquat. 

Ce qui exclut, par exemple, les retraités qui voudraient s'installer aux USA.
Ils ne peuvent, au maximum qu'obtenir un visa B2 pour 6 mois.Et maintenant ce visa est presque impossible à obtenir.

Les différents types de visas non immigrants

Chaque visa de non immigrants, donc temporaire, a des spécificités précises.

En voici les principaux:

B1/B2 F-1/F-2 J-1/J-2 H-1B H-2B L-1/ L-2 E-1/ E-2 H-3 K-1 Q-1 R-1 O P

voir la rubrique détaillée de ces visas dans Quel visa pour vous?

Il existe d'autres visas mais beaucoup plus spécifiques qui ne font pas l'objet de cette étude. Presque toutes les lettres de l'alphabet sont déclinées...