Comment garder sa carte verte?

On peut la perdre?

loterie-carteverte.png

Eh oui, hélas.
Après beaucoup d'embûches et d'attente, vous avez enfin obtenu votre carte verte. Une carte verte vous autorise à être un Résident Permanent.
La définition d'un résident permanent est de vivre dans un pays. Que doit-on faire si on doit quitter les US pour un certain temps?
Si vous pensez être absent plus de 6 mois, il faut impérativement, AVANT de partir demander un re-entry permit. C'est un document qui joue le même rôle qu'un passeport, qui vous permet de rentrer aux US sans problèmes pendant 2 ans (ou moins, la date d'expiration est indiquée sur le permis).
L'important c'est de passer la frontière minimum une fois tous les 6 mois. Si cela vous est impossible, demandez alors un re-entry permit.
Théoriquement la loi autorise un an hors des US mais dans la pratique, maintenant, vous aurez de sérieux ennuis si vous ne respectez pas les 6 mois.

L'immigration ne s'occupe pas, pour vous laisser votre carte verte, du nombre de jours que vous passez aux US, mais de la durée de vos absences.
Comment se procurer ce re-entry permit?Consultez notre article.

Vous pouvez partir après être sûr que le CIS ait reçu votre demande, mais sans attendre qu'elle soit approuvée. Vous pouvez choisir qu'on vous envoie ce re-entry permit au consulat de votre résidence à l'étranger ou chez des amis aux US qui vous le feront suivre.

Et si vous restez longtemps absent?
Que se passe-t'il si votre absence est plus longue et que vous n'ayez pas demandé de reentry permit?
Vous aurez droit à un passage prolongé au "petit bureau" à l'aéroport, ce qui peut être fort désagréable car ce ne sont pas des tendres.
Les officiers de l'immigration tenteront de faire pression sur vous pour vous faire signer un papier disant que vous renoncez à votre carte verte.

Tenez bon et ne vous laissez pas influencer!
Ne signez rien.
Ils ne peuvent vous renvoyer.
Si vous êtes ferme, ils finiront par vous donner une convocation pour apparaître devant un Immigration Judge, en général quelques semaines ou mois plus tard.
Cela peut se révéler très ennuyeux si vous n'aviez pas prévu de rester longtemps aux US, mais ce sera le prix à payer pour garder votre carte verte.
Devant le juge, il vous faudra montrer que vous n'avez jamais voulu abandonner votre résidence permanente aux US. Par exemple, il faudra:

• Avoir fait votre déclaration d'impôts aux US comme résident, chaque année.
• Ensuite, Il faut maintenir un compte en banque et des cartes de crédit aux US d'une façon la plus active possible.
• Si vous êtes parti pour des raisons de travail pour un employeur américain, votre salaire doit être versé aux US.
• Il faut renouveler votre Driver's Licence et conserver, si possible, la propriété d'une maison ou d'un appartement.
• Une lettre explicative et détaillée de votre employeur américain, si vous en avez un, est importante.
• Si vous avez quitté les US pour des raisons familiales, par exemple la maladie d'un proche, vous devrez en réunir toutes les preuves.

Au vu des justificatifs que vous aurez produits, le juge décidera si vous gardez ou non votre carte verte.
Nous vous conseillons de vous faire assister par un avocat.
Si vous prenez la précaution de franchir la frontière au moins tous les 6 mois, vous ne devriez pas avoir trop de souci à condition de remplir à peu près les conditions ci-dessus.
Et pour devenir Américain?

Dans le cas d'une absence de plus de 6 mois, ou dans certaines conditions, de plus d'un an, même si vous conservez votre green card grâce à un reentry permit, le compteur risque d'être remis à zéro pour votre décompte de 3 ou 5 ans pour devenir citizen.
Il faut 18 mois de présence physique durant 3 ans pour obtenir la nationalité lorsqu'on est marié avec un citoyen américain OU 30 mois de présence physique durant 5 ans pour obtenir la nationalité lorsqu'on a eu la carte verte autrement.
Donc faites très attention si vous devez sortir plus de 6 mois des USA de prendre toutes ces précautions. Voir notre article