Soldes et...assurance maladie

Expérience des soldes aux USA et toujours les problèmes d'assurance maladie aux usa

soldes et...assurance maladie

Je dois prendre RdV avec un ENT (Oto-Rhino-Laryngologiste) aujourd'hui, AMEX attend les résultats, et moi aussi d'ailleurs.
Je n'ai plus eu de vertiges, juste quelques sensations inhabituelles. Je suis content les manipulations du chiropractor qui semblent avoir porté leurs fruits, ou du moins avoir contribué à l'amélioration de mon état général.

Un coup d'iPhone pour trouver les ENT autour de chez moi (et du bureau), grâce à "Maps" et "AroundMe", les mêmes adresses ressortent ce qui tend à prouver que les bases de données interrogées sont communes: 3 cabinets ou "clinique" ressortent, et un centre KAISER.
J'appelle le 1er cabinet, le RdV pas avant 15 jours... je rappellerais si je ne trouve pas mieux.
Quand on accède pas au service, les gens sont fortement désagréables: ils ne pensent pas qu'on pourra finir par venir les voir.
J'avais déjà remarqué ce petit comportement désagréable chez les serveurs: quand ils voient qu'on va donner un bon pourboire ils nous cirent les pompes, par contre quand ils voient qu'on ne va pas donner grand chose, on est traité comme des moins que rien.

Un service de limousine m'avait pris fort cher (tarif à la tête du client) même en tarif négocié et voulait un gros pourboire amenant donc la course plus chère que si j'avais pris un taxi (ce qui n'était pas le but): j'avais, bien sûr, refusé...
Il n'a pas voulu me sortir la valise du coffre. Quand il a vu que je ne la sortirais pas, il l'a quand même fait en maugréant.
Les gens sont très mal élevés et croient que faire des courbettes quand on agite les billets est de l'éducation: ils récoltent juste le mépris qu'ils inspirent par leur comportement, ils se mettent eux mêmes en situation d'esclave, d'infériorité.
Le pourboire n'est pas un dû, mais une rétribution pour un travail ou service rendu!

Je pars pour le bureau, je continuerai la liste des ENT là-bas: c'est une vraie purée de pois aujourd'hui, heureusement le beau soleil est arrivé vers midi, les lunettes de soleil doivent toujours être dans le sac...

Le prochain sur la liste se trouve justement à côté du bureau, la demoiselle me met en attente pendant 10 minutes prétextant qu'elle à d'autres communications avant moi: les ENT semblent fort prisés ici, en France je ne savait pas que les ORL avaient autant de clientèle!

Elle finit par me reprendre m'annonçant que le docteur Machin allait me voir pendant 30 minutes, puis le docteur Truc pendant encore 30 minutes: super!
Je peux venir tout de suite semble-t-il!

Pas du tout, elle me vendait juste le produit, je comprends que les conversations durent si longtemps: pas avant 1ère semaine de Février... il ne faut pas être dans l'urgence.
Bien entendu c'est hors de question.
Un trait commun de tous les standards, que j'ai eu, fut le même: avant même de me demander ce qu'il m'arrive, ils demandent comment je paye et qu'elle assurance me couvre.
C'est détestable. La santé est vraiment un business qui doit rapporter des profits.
J'explique longuement que je suis couvert par AMEX blablabla... ils n'en ont rien à foutre vu qu'AMEX n'est pas enregistré en tant que assureur chez eux.

Donc je dois tout avancer de ma poche, ce que je confirme, contre facture bien sur.
Finalement il n'y aurait que KAISER pas trop porté sur l'argent, car bien que je paye de ma poche, n'étant pas membre ils refusent tout simplement de me recevoir.
Ils me disent de passer par un médecin d'abord qui indiquera si je dois voir ou pas un ENT: ok pas de problème j'accepte.
Donc comment prendre RdV avec un médecin: impossible, il me renvoient sur le service commercial... Encore une fois, heureusement que je ne suis pas dans l'urgence!
Un service commercial pour avoir le droit de payer pour aller voir un médecin: c'est hallucinant.
Donc finalement, je rappelle le 1er cabinet qui malgré son RdV tardif dans 15 jours est le seul choix possible.
Elle se souvient de moi et agacée me dit que j'ai déjà appelé ce matin.
Quand je lui dis que je souhaiterais prendre RdV: c'est devenu tout miel et serpillière, c'était prévisible.
Malheureusement entre ce matin et maintenant, le RdV sera 3 jours plus tard que prévu: je suspecte qu'elle a fait ça pour me "punir", ils font beaucoup ce genre de petites bassesses mine de dire que j'aurais dû prendre le RdV au 1er coup de téléphone.
Idem bien sur pour le coup de l'assurance pour savoir comment je vais bien pouvoir payer, par contre ils omettent de parler des honoraires.
Donc je pose la question ouvertement et ils me répondent très ouvertement aussi: c'est $400 la visite de 1:30 plus des suppléments en fonction des interventions réalisées.
Voilà, je comprends pourquoi le système est cher car ils pratiquent les tarifs qu'ils veulent.
Petit bémol, il y a une remise de 50% si je paye en liquide.
Elle est amusante celle-là: il parlent ouvertement de leur tarif "au noir" (interprétation personnelle), la différence est énorme!
Donc il faut que je prévoie du liquide.
L'argent sortant de mon compte dans les 2 cas, je préfère ne payer que $200 de base.
La conclusion de cette histoire est que je n'ai pas envie de batailler comme ça dès que j'ai besoin de voir un médecin spécialiste ou pas.

Quand on a besoin de voir un médecin c'est qu'on est pas dans la meilleure des formes, donc faire le marchand de tapis dans ces moments là ne me plaît pas du tout.
La structure intégrée KAISER me séduit donc par ce côté prise en charge du membre.
A 17h Doug m'emmène pour les soldes de sa boutique de vêtement au coeur de Los Gatos, ce n'était pas hier mais aujourd'hui et demain, juste pour 2 jours dans l'année avec de 50% à 70% de remise.
Je suis d'accord avec lui sur le point qu'il est ridicule d'acheter plein tarif si on peut acheter avec 70% de remise... autant un peu attendre et faire "le plein".

Ce ne sont pas des soldes comme en France où uniquement la collection passée est avec remises, mais des remises sur des produits classiques tenus toute l'année comme costumes, chemises, pantalons, ...
Le magasin est tenu par un vieux monsieur style britannique: il ne lui manquait plus que le monocle, et par sa femme au style US qui montre sa joie de vivre.
J'étais avec un petit blouson en jean fermé car il faisait froid, la trentaine, donc bien 20 ans de moins (pour pas dire 30) que ses clients fidèles: il n'avait rien à faire de moi.

En France, j'aurais compris ce comportement fondé sur les préjugés: petit jeune, piercing, blouson en jean... mais ici le préjugé est vraiment la dernière des choses à avoir.
A $30 la chemise de grande qualité ses préjugés m'importaient peu.
Voyant que j'étais Français il s'est un peu déridé et m'a parlé de son périple entre Paris et la Côte d'Azur, à pris mes mesures et s'est enfin occupé de moi.
Pour les pantalons, ce n'était pas du tout ça: coupe qui monte jusque sous les bras, certes très classique mais très moche.
On repart, il fait nuit depuis un bout de temps déjà, ça pique dehors.

Je passe par les petites boutiques du centre ville qui longent la route afin de me rendre sur le parking où est garée ma voiture.

Doug a RdV pour une soirée avec Madame, on se quitte ici.

Je rentre par la route aux platanes illuminés à l'approche de Noël: c'est joli, mais des platanes illuminés prêtent à sourire.

Par contre le parc à côté du bureau fut entièrement décoré et illuminé: des couleurs à perte de vue, une vraie merveille. Il va absolument falloir que j'aille m'y promener, et y faire un tour en voiture de nuit juste pour le plaisir et prendre des photos: c'est magnifique à l'image dont on s'imagine les choses en grands comme savent le faire les Américains.