Credit-score et portable

Jour 6

Voila le debut de semaine, même si de manière technique le 1er jour de la semaine aux US est le dimanche.

La journée s'annonce chargée: compte professionnel à ouvrir, téléphone portable à acheter, maison à visiter en soirée.

Je me rends à la banque où j'avais été le samedi d'avant.
Ayant bien écouté les conseils avisés du banquier, j'attends d'avoir le compte pro pour des détails de comptabilité pour acheter le téléphone portable.
J'ai tous les papiers: ouf, je n'aurais pas à revenir!!! Il faut dire que les banquiers ici sont très professionnels et aimables (je ne sais pas si j'ai de la chance, mais en France, je n'en avais pas...). 1h après je repars avec mon compte chèque et compte d'épargne pro ouverts et 20 chèques provisoires.
La carte de débit est commandée et la carte de crédit est tentée.
Rappelons que mon credit-score est nul, et le credit-score est le nombre magique qui différencie le mendiant de Mr tout-le-monde.

Direction BestBuy pour l'iPhone. Et là... la crise de nerfs... DEUX heures pour uniquement obtenir l'autorisation d'acheter le téléphone: DEUX HEURES.
La demoiselle était fort sympathique et subissait comme moi le stress de la situation. Il était évident que j'avais tous les papiers et toutes les garanties... mais pas le credit-score...
Ca a commencé avec le permis de conduire US dont ils avaient besoin. Ne l'ayant pas encore j'ai fourni le passeport.
La demoiselle a commencé une longue série d'appels téléphoniques se renvoyant de services en services afin de contourner la procédure du permis de conduire.
Le numéro servait en fait de clé pour faire une interrogation du Bureau des Crédits pour analyser ma solvabilité: petit hiatus, mon credit-score est nul.
Nouveau coup de téléphone chez AT&T pour contourner le credit-score, autorisation obtenue en contrepartie d'un versement, en avance sur mes réglements, de $500.
Et oui, crédit-score nul signifie qu' il faut tout avancer: on en revient à la préparation de l'immigration, avec en l'occurrence prévoir les transferts d'argent petit à petit sur quelques mois.
Nouveau coup de téléphone à AT&T pour annoncer que le credit-score est contourné et que je vais effectuer un pré-réglement de $500.
Nouveau blocage sur la vérification d'identité cette fois, après la vérification de solvabilité.
Là je ne peux pas leur en vouloir, j'avais souscrit lors de l'obtention de mon numéro de sécurité sociale US à une assurance vol d'identité pour $100 par an auprès de www.lifelock.com ayant très bonne réputation.
En effet, ils bloquent systématiquement toute demande d'approbation financière ou de crédit au nom de l'assuré tant qu'ils n'ont pas vérifié son identité.
Je voyais là que mon investissement portait ses fruits!!
Cette fois ci, l'assurance m'appelle sur mon portable (pay-and-go de chez T-Mobile) pour me poser une série de questions personnelles.
C'est bon, c'est bien moi: ouf!!!
Au même moment la confirmation d'identité est donné (en temps réel) à la vendeuse restée en ligne de son coté.
Nouveau coup de téléphone à un autre service AT&T pour le réglement des $500.
Ce n'est pas BestBuy qui encaisse, mais AT&T par correspondance.
Cette dépense était complètement imprévue!!

Pas encore de carte pro (problème comptable à l'horizon qui demandera des explications), donc je vais régler avec ma carte de débit personnelle.
Un doute m'envahit, me reste-t-il assez sur la carte pour éviter la honte de me la voire refuser?!?!
Par précaution, je vais payer avec ma carte française... Lorsqu'on paye en carte par correspondance ils demandent aussi l'adresse de facturation: l'addresse étant hors des US, la carte a été rejetée.
Là, j'ai fait un break en faisant le tour du rayon.
La demoiselle était d'ailleurs tout aussi exaspérée que moi.
De retour, je suis bien obligé de tenter ma carte de débit personnelle BoA: elle passe!!!!
Mais ce n'est pas fini...
Nouveau coup de téléphone, pour finaliser le dossier d'abonnement AT&T.
Voila, j'ai mon numéro de téléphone.
Je récupère l'iPhone.
Tout marche super bien au point de vue technique: c'est déjà ça... 30 jours pour le retourner et me faire rembourser si le produit ne me convient pas: pas mal comme service consommateur!!!

Dernier règlement de téléphone cette fois ci. N'ayant pas de carte pro (on l'avait bien compris), je paye par chèque pro sur conseil du banquier. Approbation du manager (pour $199... no comment).
Puis approbation du système bancaire.
Ah non, ça aurait été trop beau, la banque n'a pas accepté car les fonds n'étaient pas encore physiquement présents sur le compte...
Je rappelle qu'en France le délai de purge est de 15 jours!!!
Ici il est instantané!!!
Cette fois ci, c'est sur que je suis à sec sur la carte de débit.
Ce n'est pas grave, la carte francaise marche très bien en règlement immédiat en caisse!!!
Enfin d'habitude, je m'attends à tout maintenant.
Ouf, elle marche effectivement très bien contre signature.

Donc voila à quoi ressemble un simple achat de téléphone portable quand on est nouvel immigrant avec un credit-score nul.

L'enseignement donné est qu'il faut absolument se construire ce crédit-score par tout moyen (enfin presque).
Le produit vallait quand même le coup par rapport au prix.
Achat de $200 (160E) pour un petit ordinateur de poche, puis forfait de $75 (60E) par mois pour internet illimité, 450 minutes reportables sur 1 an, appels vers AT&T illimités, 200 textos.

Le seul problème est comment appeler la France à moindre coût?!

France Service offre un partenariat avec 3U pour c4.8 la minute. Avec IM+ for SKYPE installé en application sur l'iPhone, ça ne revient que 2cts la minute, avec un coût initial forfaitaire de $25.
La license est offerte durant 1 mois, ça va laisser le temps de tester le produit.

Bien sur, j'ai passé tout l'après-midi (ce qu'il en restait...) à faire le tour du produit... 18h arrivent, l'heure de mon rendez-vous pour visiter la maison.

Le quartier semble déjà plus modeste. Il s'agit d'une petite maison de ville de 2000 sqft, donc beaucoup de place, une très grande chambre. Les colocataires ont entre 18 ans (à SJSU) et 45 ans, des gens forts sypathiques et ouverts qui ne commencent pas à me demander mon credit-score.
Ce n'est pas une plaisanterie, certains demande $45 non remboursable afin de lancer une recherche de solvabilité...
Le seul petit problème: une vraie porcherie, des détritus sur le sol, des odeurs d'ordures dans le jardin... par politesse je donnerai ma réponse en fin de semaine.
L'ambiance me convient parfaitement, l'emplacement aussi, la chambre est parfaite, mais je ne pourrais pas vivre dans une porcherie: trop de colocataires, ou pas assez de présence féminine.

Direction ma chambre d'hotel, la journée est enfin finie!!