B of A, voiture & FEDEX

La banque, la voiture, Fedex, aux USA

B of A, voiture & FEDEX

Je pars pour ma séance chez le chiropractor (la 6ème), par un temps mi figue mi raisin.
Bonne nouvelle, les symptômes ont disparus depuis la dernière séance vendredi dernier, des effets secondaires de 18 jours sont encore perceptibles comme de grosses tensions en haut du dos et des impressions de vertiges naissants... qui n'arrivent pas.
Le cerveau va mettre un peu de temps à s'habituer de nouveau.
Il n'empêche que j'attends avec impatience le RdV avec l'ORL Jeudi pour un 2ème avis plus "traditionnel".

Je rentre au bureau fenêtre ouverte: il ne pleut plus et les quelques rayons de soleil derrière la vitre chauffent vraiment!
Passage éclair de quoi poser mon portable et repartir illico pour les demandes de crédit pour la voiture: eh oui... voir l'épopée du téléphone portable avec un credit-score naissant.

J'arrive à la banque, je commence à bien tous les connaître là-bas: c'est le grand jeu des sourires hypocrites, je veux leur prendre du fric qu'ils ne veulent pas me donner... et vice-versa!

La demoiselle s'occupe des attributions des coffre-forts et pensait que je venais pour ça, chose qui m'était sortie de l'esprit avec l'achat de la voiture.
Eliane m'a recommandé de prendre un coffre dans un quartier différent d'où je suis, pour, en cas d'incendie, avoir au moins une source soit celle personnelle, soit celle de la banque.

En effet si le quartier brûle, chose aisée vu que tout est en bois, maison, banques, ... brûlent aussi, se retrouvant bien ennuyé!

Elle me fait signer les papiers d'ouverture avec une adresse erronée mélange de celle de France et de celle d'ici: elle recommence donc les papiers.
Petit détail, le petit modèle de coffre est gratuit... sous condition (non mentionnée oralement) que mon compte soit passé dans un package me forçant à immobiliser de l'argent à un taux de 0,2% (ridicule!), autrement $20 de pénalité par mois. Bien entendu je refuse!
Le coffre est donc à $45 par an, plus un dépôt de garantie de $25 en cas de perte d'une des 2 clés.
Et la ristourne pour la 1ère année dont le conseiller m'avait parlé?
L'offre n'est pas valide dans mon cas où je souhaite conserver mes instruments de base: on en revient à celui qui a de l'argent ne paye rien, celui qui n'en a pas doit tout payer.

Heureusement que j'ai fait l'effort de relire à partir de la 1ère page où les sommes mentionnées m'ont mis la puce à l'oreille: tout étant déclaratif, dès que je dois signer quelque part je me demande quel crasse ça cache.

J'ai bien raison, il y a tout le temps quelque chose de caché, bien entendu pour me pomper du fric.
Je préfère payer $45 plutôt que $240 et user librement de mon argent.
Retour donc au propos initial de ma visite: demande de crédit.
Mon banquier iranien n'est pas là aujourd'hui, étant lui même d'origine immigrée il comprend bien ma situation et est très serviable... mais reste un banquier.
Je suis donc conduit au seul restant, bien américain, avec écrit sur son visage: "qu'est ce qu'il vient m'emmerder celui là, j'étais bien à me rouler les pouces".
Quand je lis ça sur le visage de mon interlocuteur ça commence mal, comme sur celui du rôteur du DMV.
Ils font leur travail au strict minimum sans excès de zèle qui, dans le cas de ma situation, en demanderait un peu.
Il remplit un formulaire soumis aux 3 agences de credit-score (Equifax, Experian, TranUnion) en me disant de repasser dans 24h pour la réponse... que je connais déjà, malgré le versement initial opéré lors de l'achat.
D'après lui obtenir un crédit voiture sans credit-score est la chose la plus difficile... remarque opposée à celle qui m'avait été faite par mes collègues et banquier, le crédit à la voiture étant justement le moyen rapide et facile pour constituer son credit-score.
Il me recommande un credit-broker ayant ses bureaux dans le centre de San José, travaillant sur les dossier à risques... aux taux usuriers.
Payer une surprime je veux bien et comprends très bien, mais être pris pour une vache à lait, pas moyen!

J'attends leur réponse maintenant.
Une idée que j'avais eu était de faire venir ma BMW de France. La chose se fait fréquemment semble-t-il. Doug estime le transport (durant 1 mois) dans les $2000 en freight maritime. Le problème qui restera sera le passage au DMV pour la faire homologuée, où je pressens des frais exotiques vu qu'ils ne vont pas trop apprécier que je ne fasse pas transiter des devises par leurs détaillants locaux.
Et puis qu'en est-il du coût des réparations et des pièces aux US pour un modèle aux normes Françaises?
Système métrique vs système impérial...

Donc c'est encore l'histoire du pas cher qui revient cher.
Il y aurait la possibilité de prendre une voiture plus vieille, donc moins cher, pour tomber dans le processus d'entretien, de réparation et dans l'impossibilité de la revendre car trop dévaluée: pure perte sèche.

Le prix moyen d'un véhicule acquis en tant que produit financier semble être autour de $14k avec forfait entretien inclus.
Si je n'ai pas le choix, je vais devoir le régler en cash.
Quitte à la revendre dans 1 an avec une dévaluation de $2000, mon credit-score étant suffisant pour partir sur un crédit sur un modèle supérieur en fonction de mes capacités d'emprunt et de rentrées d'argent.
Encore une fois, les (au moins) 1 an de préparation entre la notification de France Service d'obtention de la Carte Verte et l'immigration définitive n'auront pas été un luxe de sorte à prévoir les budgets.
Immigrer est un investissement qui a un coût non négligeable!

Très mécontent de devoir m'orienter vers la solution du règlement cash, je vais déjeuner au fast-food asiatique à coté de l'agence BofA.
Soupe en entrée très épicée pour donner un goût à l'eau chaude.
De la matière est en suspension, je suppose que c'est la fameuse soupe de tripes, c'est mangeable même si conceptuellement j'ai du mal.
J'aurais préféré un oeuf à la place (ironique).
Ensuite mon plat principal: poulet en sauce curry dans un doggy bag en polystyrène déjà prêt à emporter, sur lit de riz blanc (bien 500 grammes) et oignons sautés.
Pour $7 il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre, car à la moitié du plat j'étais repu.
J'avais le repas du soir: c'était la 1ère fois que je repartais avec un doggy bag.
La nourriture asiatique est très bonne, mais ça sent fort quand même: à chaque fois que je rentrais dans la voiture je me faisais la réflexion.
Voilà donc à quoi peut aussi servir la glacière-repas: à y conserver les restes aux frais, dans un endroits étanche!

Avant de rentre au bureau je suis passé par une boutique FEDEX ( www.fedexkinkos.com) pour voir quels prix usuriers ils allaient me proposer pour envoyer un colis en France pour quelques cadeaux de Noël: $250 les 4kg, en me conseillant de ne pas aller voir la concurrence (DHL, UPS) car ils étaient alignés sur les prix.
Conseil que je me suis empressé de ne pas suivre une fois rentré au bureau.
Les prix sont chers, mais moins que ça. Les cadeaux seront sommaires et attendront dans la valise jusqu'à ma prochaine venue.
En gros, envoyer des cadeaux pour Noël et 2 anniversaires me payent un voyage A/R San José/Nice avec 30kg en soute.

J'ai aussi regardé les prix des voyages A/R: prix ridiculement élevés, sans parler d'Air France qui sont de vrais escrocs dans leur tarifs.
Passer directement par le site des compagnies devrait réduire les coûts, mais ce n'est pas le cas.
Très souvent des discounters ou agences de voyage achètent en quantité pour revendre à des prix intéressants.
AAA propose par agence un A/R à $800.
Lorsque je m'intéresserai à une visite en France, je referai une analyse plus profonde, avec, en l'occurrence, la prise en compte de l'assurance voyageur (qui me sert bien aujourd'hui via AMEX!).

J'en profite aussi pour voir le prix des photocopies: c10 l'unité en N&B, par carte rechargeable en libre service.
Ils ont aussi un service pour tirer en libre service les photos à partir de support multimédia divers et variés. Ca peut toujours servir!

Voilà enfin rentré au bureau... pour commencer ma journée à 3pm.
Le courrier est arrivé lui aussi avec une lettre à mon attention du DMV. Je crains le pire: qu'est ce qu'il ne va pas encore?!

En effet, la seule lettre du DMV que j'attends est celle pour mon permis de conduire qui devrait arriver entre Février et Août prochain, d'après la dame, afin que le bureau de Sacramento fasse les vérifications avec le Ministère de l'Intérieur (Homeland) sur mon identité, procédure pouvant être extrêmement longue.
Au touché, il y a comme une carte plastique rigide dans l'enveloppe.
Au prix de l'affranchissement via USPS à 42cts, ça doit être une carte de recommandation et de numéros de téléphones sur les procédure en cas d'accidents et ce genre de trucs.
En effet toutes ces recommandations accompagnaient mon permis de conduire définitif valide jusqu'en 2013: mazeltov.

Content d'un coté de clôturer ce dossier si rapidement, mais très mécontent qu'elle me soit parvenue par lettre simple.
Si la lettre avait été par mégarde égarée (pour ne pas être mauvaise langue), j'aurais du attendre jusqu'en Août prochain avant de rentrer dans une procédure pour le faire refaire... comme il semble se passer avec ma Carte Verte définitive.

J'apprends aussi avec une grande émotion de la part de mes collègues qu'un ingénieur de l'étage a disparu dans la nature.
Personne ne sait où il est passé, tout le monde allant de ses hypothèses. La police n'a trouvé aucune trace de lui et logement inhabité.
En France 40.000 disparitions sont constatées par an qui s'avèrent être presque toujours des disparitions volontaires après enquête de police.
Je n'avais encore jamais été confronté au "problème", outre qu'en séries TV. Ceci renforce mon idée sur le réseau social et professionnel à avoir avant d'immigrer pour ne pas être "lâché seul" de manière inconsciente dans la nature.

Steve me présente un de ses sous-traitants expert en graphisme.
Il s'appelle Carlos, immigré Mexicain ayant fini ses études de graphisme dans une petite université de Sunnyvale il y a 8 ans avec un Bachelor of Art, considéré comme une discipline littéraire/artistique, contrairement au Bachelor of Science en discipline scientifique, même si les 2 se font sur support informatique.
J'avoue très volontiers que les 2 disciplines sont complémentaires!
Il est resté depuis dans la région, comme beaucoup lorsqu'ils finissent leurs études quelque part: ce fut mon cas en région sophipolitaine (technopôle de Sophia-Antipolis près de Nice).
Carlos est blond aux yeux bleus et parle un anglais limpide.
Chose étrange sachant que l'image du mexicain est justement plutôt brun avec un mauvais accent, sans parler du cliché de l'ivrogne faisant la sieste sous son chapeau et poncho, à coté de son âne.
Question intéressante que je vais m'empresser de poser à mon collègue de Mexico City. 7:

30pm, je finis la journée remettant certaines chose au lendemain.
C'est sur que ce n'est pas en arrivant à 15h qu'on peut rattraper la journée.
Il n'y a que Mike, mon colocataire, qui n'a aucun problème à rester au bureau jusqu'à 3h du matin...

Je passe par "Office Max" près de "Target" et "Toys'r us" pour voir les prix des photocopies (j'ai toujours ça en tête... ce qui prouve bien que mes petits soucis de vertiges prennent bien la direction de la porte!).
Eux ils sont en libre service à 9cts la page payable en caisse par impression du compte rendu en fin d'impression.
La photocopie couleur est à 49cts... prix honnête, connaissant le prix d'une cartouche couleur pour imprimante jet d'encre.
Je ne ferai quand même pas des photocopies couleur tous les jours...
La jolie demoiselle me présente son rayon reprographie: produits en libre service comme les photocopieuse, et produits sur commande.
Une promotion attire mon regard: poster (format semble-t-il plus grand que A3) sur papier brillant tiré à partir d'une photo de bonne qualité (au moins 1040x768) pour $6 (pas cher) au lieu de $26 (honnête).
Voilà à quoi ça sert aussi de fureter: tomber sur la bonne opportunité.
Opportunité sur laquelle je vais sauter, y compris en me faisant envoyer des photos de France...