J'arrive aux USA

Jour 1: Le Grand Périple

Aéroport de Nice, 6:30 du matin, le grand périple de 24h pour San José va commencer.

Ce n'était pas la première fois que je voyageais pour les USA donc j'étais assez confiant.
Cependant, il s'agissait de le première fois que je partais sans avoir psychologiquement une date de retour, c'était bel et bien le départ pour une nouvelle vie à recommencer depuis le début: assez effrayant mais stimulants en termes de nouveaux challenges.

Ma vie se résumait à une valise de 30kg.

Les doutes arrivaient: est-ce que cette carte verte vallait la peine de tout laisser tomber pour recommencer ailleurs?
Cette question revenait tout le temps me hanter.
La réponse était simple: je quittais certes mon petit monde confortable (maison de 150m2 sur la Côte d'Azur, BMW, amis), mais sans aucun avenir professionnel.

Je pense que dans mon cas c'était une chance de n'avoir aucun avenir professionnel en France, benéficiant d'une période creuse m'ouvrant de nouvelle perspectives grâce à la Carte Verte.
Cette expérience arrivait à mes 30 ans et tombait juste quand il fallait pour un bilan personnel: qu'est ce que j'avais accompli jusqu'à mes 30 ans, et qu'est ce que je voulait accomplir pour la suite.
Ce trajet que je connaissais bien a été bien différent des autres, amenant toutes ces questions.

Heureusement, la préparation personnelle et le coaching fut bien fait.
La période de 1 an pour obtenir la Carte Verte doit finalement servir à se préparer plus psychologiquement que matériellement ou administrativement!!

Je tenais à bien mettre l'accent sur l'état d'esprit à avoir pour bien préparer le grand départ.
Du point de vue pratique, l'immigration s'est bien passée à Los Angeles: il s'agissait de la 3ème entrée depuis l'obtention de la Carte Verte.

Vol vers San Francisco, puis taxi fort cher ($170) pour San José.

Et oui... la notion de proximité à la Française est à revoir complètement aux USA!!!
Afin de trouver un appartement, j'ai pris une chambre d'hotel durant 10 jours afin de me laisser le temps de visiter, pour un aménagement au 1er Novembre.
J'utilise www.hotwire.com qui m'a trouvé pour un montant de $500 le séjour de 10 jours un petit hôtel à l'américaine... chambre de 40m2 avec cuisine équipée, lit king size, baignoire et piscine dans l'hôtel.

Pour résumer il s'agit d'un T1 à la française avec tout confort. Il est 18:30, fatigué et affamé.
Je demande à la réception où diner.
La demoiselle m'indique la direction d'un magasin à 100m: pas besoin de prendre un taxi, quelle chance!!!
En fait le magasin était un de ces regroupements de centre commerciaux avec un supermaché (enseigne Lucky).
Je m'avance timidement vers un vendeur pour lui demander à quelle heure est la fermeture. Il me regarde étonné et me répond: minuit.
Et oui, nouvelle habitude à l'américaine, tout est ouvert presque tout le temps!!!

Je prends un panier pour faire quelque courses et m'engouffre dans les rayons en espérant trouver des produits ni trop gras ni trop sucrés.

Un tabou sur la mal-bouffe US tombe: il est vrai qu'ils ont de quoi prendre 50kg en 15 jours, mais il est aussi vrai qu'ils ont de très bon produits, beaucoup de légumes et de fruits et un très grand choix de produits équilibrés.
A la charge du consommateur de mettre dans son caddy les bons produits!!!
Le panier s'élève à $25. Je trouve que c'est quand même un peu cher (en raisonnant en $, pas en conversion EUR/USD!!).

Note pour plus tard: trouver un centre commercial mois cher.
Il est 21:00, grand temps de tester le matelas pour un repos bien mérité.